L’ananas Victoria

L’ histoire de l’ananas démarre bien loin de l’Île de La Réunion, quelque part en Amérique du Sud. Son nom vient du terme guarani “nana” qu’on pourrait traduire par “parfum fruité”. Découvert en 1493 par Christophe Colomb, la culture de l’ananas à La Réunion date de 1668. Le fruit apprécie particulièrement les terres volcaniques car il s’y développe rapidement ! On apprécie de le déguster aussi bien en dessert (sorbets, gâteaux ou encore salades de fruits) qu’en cuisine dans les caris de viandes, de poissons, des samoussas ou même dans des recettes de punchs et cocktails ! En 2005, l’ananas Victoria de La Réunion a reçu le label rouge du meilleur ananas de France..
L’ananas Victoria a un gout très doux, sa chair est jaune et même son cœur tendre peut être consommé !

Le tangor
Le tangor ortanique est un hybride entre une orange et une mandarine. Il a été découvert à la Jamaïque. Son nom provient de la contraction de orange tangerine unique. La culture du tangor est conseillée dans les Hauts de l’île, de 400 à 1 000 mètres d’altitude, car l’épiderme du fruit et le jus seront […]
Le jacque
Si l’odeur du jacque mûr est quelque peu repoussante, sa saveur n’est pas pour autant désagréable. Sa chair contient jusqu’à 20 % de sucres…Le jacquier, arbre trapu haut de 8 à 10 mètres, a un tronc épais à écorce foncée. Les feuilles, de couleur vert-foncé, sont entières (sauf endant la phase juvénile de l’arbre) et […]
Le goyavier-fraise
Le goyavier, petit fruit rond à goût de fraise, est très apprécié par les oiseaux. Ceux-ci ont favorisé la dissémination de l’espèce considérée à la Réunion comme une peste végétale… A la Réunion, le fruit de cet arbuste est appelé «goyavier». Afin d’éviter toute confusion avec l’arbre qui porte les goyaves (Psidium guajava), nommé dans […]
La vanille Bourbon
La vanilla fragrans de La Réunion bénéficie d’un label mondial garantissant sa haute qualité : vanille Bourbon. Elle partage cette distinction avec la grande île de Madagascar. Originaire du Mexique, cette orchidée pas comme les autres n’a pu véritablement être exploitée chez nous que le jour où l’esclave Edmond Albius découvrit un astucieux procédé de […]